Événement - le 17 mai au stade municipal de St-AVOLD

10 mai 2015 - 18:20

Le ballon rond, c’est votre truc, mais faute de pouvoir assister à un match de foot, vous avez retenu votre souffle, devant l’écran de la télé, à la fin de cette deuxième mi-temps capitale pour l’équipe fanion.

La chanson française aussi, elle vous accompagne au gré de vos déplacements, vous flanque la bonne humeur ces matins un peu trop gris. À fond sur le poste de radio, Grégoire chante Toi + moi. Hymne d’espoir, appel à la solidarité, à la fraternité, à la tolérance. Et puis, il y a ces vieilles gloires qui, un beau jour des années 90, ont su démocratiser le rap. MC Solaar, sa Caroline, femme actuelle aux cornets vanille. Un monde inaccessible croyez-vous. Eh bien non, une partie d’entre eux sera présente dimanche prochain au stade municipal de Saint-Avold pour un match de gala au profit de l’association le Rêve de Clara, dont la présidente n’est autre que l’épouse du beau Robert Pirès. L’idée de cette rencontre peu ordinaire est née dans l’esprit de Jean-Marc Zilli, un fou de foot, originaire de la vallée de l’Orne, qui, il y a dix ans maintenant avec un certain Antoine Tota, ont fondé Chanter le foot. Antoine Tota, ex-attaquant des Grenats et père d’un Robin des Bois de comédie musicale, alias M. Pokora.

« Nous voulions réunir sur une même pelouse des anciens grands noms de la discipline », se souvient Jean-Marc Zilli, « et en même temps réaliser une bonne action ». L’homme, qui à une autre époque était à la tête des anciens du FC Metz, s’était pris d’amitié avec le futur attaquant d’Arsenal, né dans une famille modeste rémoise et légende du club messin. Avec sa femme Jessica Lemarié-Pirès, ils ont voulu venir en aide aux gosses de l’Océan Indien. « L ’idée est de récolter des fonds pour que les familles sans ressources puissent payer les frais médicaux de leurs enfants malades.Rêve de Clara met en relation ces patients avec les hôpitaux et services adaptés de métropole et les suit dans leur guérison ». La première a avoir bénéficié de cet élan de solidarité est la petite Clara qui était atteinte d’une forme très sévère du cancer des os. À l’époque, elle avait sept ans et a été amputée de la jambe gauche. Aujourd’hui, grâce à l’association, la gamine a pu reprendre une vie presque normale. De cette expérience qui fêtera cette année ses douze années d’existence, M. Pokora estime : « c hanter le foot, c’est joindre l’utile à l’agréable. On essaie d’apporter notre pierre à l’édifice […] C’est aussi l’occasion de passer un après-midi tous ensemble, de passer du bon temps et de taper dans le ballon, sans prétention ».

Une idée partagée par Morgan Parra, qui affirmait lors du dixième anniversaire de Chanter le foot : « Je suis venu, j’y ai trouvé une ambiance extraordinaire et un formidable état d’esprit. ». Le mot de la fin revient à Jean-Marc Zilli : « Si respect, humilité, générosité, amitié sont nos maîtres mots. Aujourd’hui, il y en a un autre qui fait l’unanimité, c’est bonheur ».

 

Commentaires

RÉSEAUX SOCIAUX

 Etoile Naborienne (Officiel)

U13 ENSA